25 septembre 2013

Demain (Guillaume Musso)

  Demain Elle est son passé... ... il est son avenir.  Emma vit à New York. À 32 ans, elle continue de chercher l’homme de sa vie.Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans.  Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu’ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan. Le même jour à la même... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2011

Lucine ( Ondine Khayat)

Je m’appelle Louise Kerkorian. Pour mon grand-père, j’étais Lucine, et je le suis aujourd’hui redevenue. Je suis née à Marache, dans L’Empire ottoman, en 1901. J’ai dévalé les allées radieuses de mon enfance, poursuivie par des éclats de rire. Nous vivions dans une magnifique maison entourée par un immense jardin coloré. J’ai été aimé et choyée […]. En 1915, prétextant le rôle de cinquième colonne joué par les Arméniens, les dirigeants jeunes-turcs prirent la décision qui fracassa nos vies contre les parois de l’horreur. Tous ceux... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2011

La Violence en Heritage ( Pierre Lassus )

  Les humains seraient-ils, par nature, mauvais ? L'approche clinique de la personnalité des criminels apporte la preuve que cette funeste disposition est toujours associée à une défaillance ou une perversion de la parentalité. Ainsi, la répétition mortifère du Mal conduit à s'interroger sur la qualité de la fonction parentale transmise depuis les origines de l'humanité. Pierre Lassus revisite l'Ancien Testament qui nous raconte l'histoire des premiers parents et des premiers enfants : histoire tragique puisque le... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2011

Le Cantique des Innocents ( Dona LEON )

Un pédiatre et sa femme agressés en pleine nuit, leur bébé de dix-huit mois enlevé sous leurs yeux... Pourquoi diable des carabiniers -les gendarmes italiens - ont-ils fait irruption chez ce couple et se sont-ils emparés de ce petit garçon ? le coup porté par son assaillant a-t-il vraiment rendu le médecin muet, comme il le prétend ? Quel lien cette arrestation a-t-elle avec celles effectuées simultanément par les carabiniers dans d'autres ville ?Et enfin, qui a bien pu ordonner la mise en oeuvre d'une opération aussi effroyable ?... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

Ce que le jour doit à la nuit ( Yasmina Khadra )

Algérie, dans les années 1930. Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste nuit vient consumer l'espoir. Le feu. Les cendres. Pour la première fois, le jeune Younes voit pleurer son père. Et de pleurs, la vie de Younes ne manquera pas. Confié à un oncle pharmacien, dans un village de l'Oranais, le jeune garçon s'intègre à la communauté pied-noire. Noue des amitiés indissolubles, françaises, juives : "les doigts de la fourche ",,comme on les appelle. Et le bonheur s'appelle... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

Les Mille et une Nuits (Naguib Mahfouz )

Ravi par les histoires que Schéhérazade lui a racontées pendant mille et une nuits, le sultan Schahriar décide de la garder comme épouse. Les habitants de la grande ville - Le Caire, sans doute - célèbrent dans la liesse l'heureux dénouement, sans savoir qu'ils vont désormais assister, dans leur vie quotidienne, à des événements aussi étranges et merveilleux que les contes de Schéhérazade. Il fallait toute la verve de Naguib Mahfouz pour prolonger ainsi les Mille et Une Nuits, en une succession vertigineuse de faits divers où... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2010

Passage des Miracles ( Naguib Mahfouz )

  L'impasse du Mortier, pendant la seconde guerre mondiale. Un quartier du Caire avec son passé brillant, sa gloire disparue et son présent en lambeaux. "Une vie à l'écart des mouvements du monde, bruissante de sa vie propre, reliée au monde dans ses profondeurs." Il y a Oumn Hamida, la marieuse, et sa fille Hamida, séductrice et provocante ; il y a aussi Al Helou, le petit coiffeur qui rêve d'une vie ailleurs, le cafetier Karcha, homosexuel et fumeur de hachisch dont les frasques rythment le quotidien des habitants, les... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

Les Fils de la Medina ( Naguib Mahfouz)

Roman magnifique et initiatique Sur les ruines des somptueux palais fatimides a poussé la Gamaliyya, un quartier populaire du vieux Caire. De ce petit monde truculent, qui oscille au fil des rumeurs de la ville ou voltige sur les fumées somnolentes du haschisch, s'élève parfois la voix du poète populaire disant l'évasion, proférant l'illusion, tandis que se succèdent des protagonistes qui mobilisent les ferveurs du peuple et suggèrent les trois révélations. Toujours interdit par la censure égyptienne, qui l'identifia comme une... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

La Belle du Caire ( Naguib MAHFOUZ)

1930, au Caire. La vie est dure pour de nombreux étudiants de l'Égypte de l'époque. Ma'moun Radwan, Ali Taha, Amed Badir, Mahgoub Abd el-Dayim et Ihsane Shehata sont quatre étudiants à éprouver cette dure réalité, et cela malgré leurs nombreux rêves et ambitions. Et c'est surtout difficile d'arriver à quoique que ce soit quand on est pas de bonne famille, et qu'aucun piston ne peut venir aider. La Belle Ihsane, va céder à la pression de sa famille, pauvre et sans scrupules, et du riche aristocrate Qasim bey Fahmi. Ali son fiancé... [Lire la suite]
Posté par elisabeth_B à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2010

L'impasse des deux palais ( Naguib MAHFOUZ)

A lire absolument! Premier volume d'une trilogie, Impasse des deux palais décrit la vie d'une famille habitant une ruelle du Caïre, prétexte pour mettre à jour les évolutions de la société égyptienne et plus encore pour décrire cette ville que l'auteur, prix Nobel de littérature en1988, n'a jamais quitté. Naguib MAHFOUZ
Posté par elisabeth_B à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]