51ZthsrRx1L

En 1990, au Japon, Amélie est engagée comme interprète chez Yumimoto, une entreprise d'import-export. Elle pense que son rêve de vivre comme une Japonaise va pouvoir se réaliser. Mais, très vite, elle sent bien que la réalité du système Yumimoto obéit à d'autres lois que celles de son désir.
Stupeur et Tremblements est le récit rétrospectif d'une expérience d'aliénation vécue par Amélie Nothomb au sein d'une entreprise japonaise. L'auteur a choisi de traiter cet épisode romanesque sur un mode humoristique, parfois ironique amenant ainsi le lecteur à rire d'événements pourtant traumatiques.

La jeune femme se heurte à un système rigide auquel elle a du mal à s’adapter et enchaîne gaffe sur gaffe. Sous les ordres de la belle Mademoiselle Fubuki Mori, elle-même sous les ordres de Monsieur Saito qui lui est sous les ordres de Monsieur Omochi aux ordres de Monsieur Haneda, la jeune « Amélie-san » est aux ordres de tout le monde.

C’est l’histoire d’une déchéance cruelle et injuste : elle descend les échelons de la hiérarchie de la société jusqu’au poste de « dame pipi ». Elle refuse néanmoins de démissionner pour garder son honneur (notion fondamentale de la culture japonaise).

Comment l'individu peut-il réagir au processus d'humiliation mené par un groupe ?

Comment gérer la violence et la folie de l'Autre ?

Comment leur résister avec les mots ?